6.5/10La caravane passe - Gypsy for one day

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 03/10/2012
Notre verdict : 6.5/10 - Tzinédine Tziguane (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Avec un tel nom de groupe, un titre aussi évocateur et la présence de Sanseverino, on peut quasiment écrire la critique de Gypsy for one day de La caravane passe avant même d'écouter l'album. On subodore du rock gypsy justement, un peu bohème, un peu enjoué, peut-être avec quelques éléments plus engagés. Mais comme on est consciencieux sur Krinein, on a bien évidemment écouté plusieurs fois Gypsy for one day. Et l'album n'est pas aussi facilement classable.

De Babylone à Katmandou

Côté musical, on ne peut qu'être marqué d'abord par la trompette entêtante de Rom à Babylon qui donne au titre une bien belle atmosphère ou encore par ce
Au secours, les Romain Michel débarquent !
bon vieux violon tziguane sur I wanna be your slave pour un résultat dansant comme tout. Cependant ce côté gypsy s'évanouit au fil de l'album, avec plus ou moins de bonheur. Shouf la chapka nous emmène ainsi directement en Russie avec de grosses voix russkov-popov et un rythme chaloupé et rigolo. Faut du slav' reprend ce côté rigolo pour en faire un slow digne des années 50. Les deux titres passent plutôt bien sans être totalement enthousiasmants. Au contraire de What to do in Katmandoo qui allie avec un certain brio des rythmes electro et hindouïsants. C'est un peu notre coup de foudre de l'album même si on est loin, très loin du jazz manouche qu'on retrouve par exemple sur T'as la touche manouche. Mais ce titre est lui-même à des années-lumière de Saint-Tropez que n'aurait pas renié Luis Mariano : on ne peut pas dire que cette espèce d'opérette nous ait franchement séduit même si on imagine parfaitement qu'elle peut fonctionner en live et en second degré.

Le second degré et l'humour sont une des caractéristiques de Gypsy for one day, mention spéciale à T'as la touche manouche et son « On rêve de bohème, de routes de romanichels mais en fait on s'appelle Roman-Michel ». Pour cette raison, on ne peut que noter positivement un album qui, s'il a quelques défauts, est bien balancé entre une multitude d'influences sans frontières : comme ils le disent dans Rom à Babylon, « everywhere is the same ». Et toujours avec un brin d'humour de couleur rouge oxyde de fer, à la fois si terre à terre et si ensoleillé.

En écoute, T'as la touche manouche

La caravane passe – Gypsy for one day

01. Rom à Babylon
02. Gypsy for one day (feat Erika Serre)
03. I wanna be your slave
04. T'as la touche manouche (feat Sanseverino & Stochelo Rosenberg)
05. Saint Tropez
06. Strip-tease burlesque
07. Shouf la chapka
08. Faut du slav'
09. What to do in Katmandoo
10. Rame dans le métro
11. L'homme de l'automne

A découvrir
Eminem - The Eminem Show
Eminem - The Eminem Show
Whatfor
Whatfor
Aldebert - Interview
Aldebert - Interview