8.5/10Caprice - Kywitt ! Kywitt !

/ Critique - écrit par wqw..., le 22/08/2008
Notre verdict : 8.5/10 - La Fée carabine (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Plutôt que de s’enfermer dans le piège des heavenly voices, Caprice propose une séduisante alternative en construisant des ‘comptines pop’, fraîches et un peu bancales...

C’est un petit vent de folie qui souffle dans ces forêts qui ont dissimulé la formation russe pour ces six premiers albums dont une magnifique trilogie elfique, hommage à Tolkien. Pour ce septième opus, Anton Brejestovski, le cerveau de Caprice crée une vraie rupture dans la palette de couleurs proposées sans pour autant perdre l’adepte des premières heures.

Caprice
Caprice
Ce projet est né fin 2006 lorsque le bonhomme plongé dans la lecture des contes des frères Grimm tombe sur poème amusant intitulé Kywitt ! Kywitt ! qui lui donne de la matière pour une première chanson. Un autre ouvrage sur les elfes, les fées, vient par la suite alimenter son imagination. Quelques textes traditionnels, un anonyme du XVIème, Shakespeare et quelques autres…

Toujours accompagné de ses camarades de l'Opéra National de Moscou, Brejestovski se laisse aller à la fantaisie. Ainsi les guitares électriques, des touches d’électroniques ou la batterie viennent tenir compagnie aux habituelles cordes, hautbois, bassons et autres vents. Nouvelles sonorités censées offrir une vision un peu hallucinée du "monde du petit peuple".

Le chant d’Inna Brejestovskaya est toujours aussi étincelant, mais il s’agrémente désormais de côté plus pop qui n’est pas sans évoquer une certaine Tori Amos. Un peu de vocodeur pour faire apparaître des lutins, par-ci par-là, autant d’éléments qui confèrent à cet album une richesse et une intensité rarement atteinte par la formation.

Plutôt que de s’enfermer dans le piège des heavenly voices, Caprice propose une séduisante alternative en construisant des ‘comptines pop’, fraîches et un peu bancales, pour ne pas dire mutantes. Un magnifique tourbillon !

 

Caprice - Kywitt ! Kywitt !
Anton Brejestovski
Anton Brejestovski
01. Dundellion Wine
02. Monday, Tuesday
03. Kywitt! Kywitt !
04. Adew Sweet Amarillis
05. Mary Morison
06. Philomel, With Melody
07. Christmas Lullaby
08. Blacksmith
09. The Dusk of Kimmeria
10. More
11. Peggy O
12. Fae Fae Fae Fae Fae Fae Fae (bonus track)

 

A découvrir
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
Armstrong (Craig) - As if to nothing
Armstrong (Craig) - As if to nothing
Static-X - Machine
Static-X - Machine