6.5/10Cadet (Thierry) - Popscriptum

/ Critique - écrit par juro, le 26/01/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Petits mots (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La trentaine assurée, Thierry Cadet pose ses mots sur des textes simples et doux, tellement évocateurs qu'il ne demeure pas insensibles à l'oreille, d'autant plus que la voix sans heurts et légère de l'interprète parvient à se greffer sans mal aux
compositions minimales. La chanson pop version française trouverait-elle un nouvel artiste sur lequel il serait possible de compter pour donner un peu plus de consistance au genre que l'éternel Daho ou Raphaël ? Doté d'arguments intéressants bien que communs, Thierry Cadet livre un Popscriptum aux sonorités variées.

Les textes intimistes de Thierry Cadet à la première personne du singulier touchent à leur juste valeur par leur côté nostalgique, doux, triste, caressant ou tendre mais ils pêchent un peu par idéalisme ou naïveté malgré de très belles images, jeux de sons et métaphores. Absolument pop, ils développent une certaine légèreté sur la vie en générale. Pas désagréables à l'écoute, les paroles ne parviennent pourtant pas à accrocher durablement les esprits. Les petits airs de guitare donnent un air de proximité avec l'artiste, ce qui est renforcé par quelques effets ou l'import de sons provenant du classique ou des percussions. Les compositions demeurent dépouillées, simples. La voix est simple, claire, reconnaissable même si pas vraiment particulièrement spéciale. Elle sert à mettre en valeur les paroles avec quelques petites envolées lyriques. Passant allégrement de pop/rock à partie acoustique, Thierry Cadet offre un album disposant d'un pavé de bonnes intentions pas toujours totalement convaincantes.

La tête haute a tout d'un single avec son refrain saisissant qui se concrétise par un emballement de la composition et des paroles simples faisant mouche. Suivent des textes nostalgiques sur le syndrome de Peter Pan (Ca c'est moi) ou le temps qui passe (Tout est écrit), Adelaïde une reprise remise au goût du jour à travers
un duo avec la brésilienne Mônica Passos, touche latine qui se prolonge sur Un jour au paradis. Incontestablement, les titres phares de l'album resteront le sombre Je panse et Liebe dont le texte propose une introspection sur la distance et les tentations amoureuses, marquant par son interprétation sèche, très réussie. Pour conclure, un titre sympathique sur le désir (Les quatre jeudis) et le curieux Après toi. A noter que le titre fantôme a été signé par Jean-Jacques Goldman.

Le collectif des Artistes Anonymes délivre un nouveau nom de la chanson française qui propose une originalité encore limitée en dépit de titres intéressants. Un intérêt se trouvera tout de même à découvrir cet artiste capable de surprendre par la qualité de son interprétation.


Thierry Cadet - Popscriptum

01. La tête haute
02. Ca c'est moi
03. Adélaïde (avec Monica Passos)
04. Un quotidien pour deux
05. Liebe
06. Un jour au paradis
07. Tout est écrit
08. Je panse
09. Les quatre jeudis
10. Après toi
11. ...

A découvrir
De Palmas - Marcher dans le sable
De Palmas - Marcher dans le sable
Mickey 3D
Mickey 3D
Miossec
Miossec