5.5/10Burning Point - Burned Down the Enemy

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 30/01/2007
Notre verdict : 5.5/10 - Burn burn (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Des tanks, des barbelés, un canon d'artillerie, un panneau indiquant « danger » et beaucoup de flammes, la pochette du troisième album de Burning Point ne laisse pas beaucoup de place à l'imagination pour savoir quel type de musique on trouvera sur la galette, surtout lorsque son titre est Burned Down the Enemy. Alors oui, la musique sera puissante et rapide, mais elle sera aussi beaucoup moins violente que ce que l'on pouvait supposer. Adepte du power metal, le groupe finlandais préfère la mélodie aux blasts hardcore et le chant clair aux hurlements gutturaux.

Si vous voulez écouter des compositions méchantes et hargneuses, passez votre chemin. Pourtant, Burned Down the Enemy débute de manière rageuse avec Parasite, titre rapide et agressif porté par un joli riff et une rythmique endiablée. Ça joue vite, ça joue fort et ça démet les cervicales. Malheureusement, passé ce morceau, le reste est un cran en dessous. Malgré une production de bonne facture et une qualité technique certaine, cet album se révèle vite répétitif et bien peu original.


Entre gros riff, son lourd, chant clair porté sur la mélodie lors de refrains faits pour être repris par le public et soli aux deux tiers du morceau, on a ici le parfait exemple du groupe qui applique une recette aussi efficace que redondante. Heart of Gold, Dawn of the Ancient War, Icebound, Deceiver et Against the Madness of Time représentent ainsi ces chansons entre heavy speed metal portées sur la mélodie. Soit, elles s'écoutent parfaitement et agréablement mais sans ce « plus » qui les font se distinguer de la masse. Comme de coutume, les autres titres sont soit plus agressifs (Hell Awaits et To Hell and Back), soit plus calmes (From the Beginning of it all et Eye for an Eye). Et pour conclure un album en variant un peu, le groupe mélange tous les styles au sein d'un seul morceau de neuf minutes.

Il n'y a rien à redire sur le niveau technique de Burning Point ou la qualité sonore de cet album mais beaucoup plus sur son contenu. Le groupe finlandais frôle la caricature avec cette pochette enflammée et cette musique qui ne change pas d'un iota depuis plus de 10 ans. Certes, certains titres sont sympathiques (Parasite, Dawn of the Ancient War ou Deceiver) mais il ne serait pas temps de se démarquer un peu de ce qui se fait ailleurs et d'arrêter de jouer les mêmes notes et rythmes ?


Burning Point - Burned Down the Enemy

01. Parasite
02. Heart of gold
03. Dawn of the ancient war
04. Hell awaits
05. From the beginning of it all
06. Icebound
07. Deceiver
08. Eye for an eye
09. To hell and back
10. Against the madness of time
11. Burned down the enemy

A découvrir
Rhapsody
Rhapsody
Audioslave - Audioslave
Audioslave - Audioslave
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child