7.5/10Brown (Pieta) - Remember the Sun

/ Critique - écrit par juro, le 20/06/2007
Notre verdict : 7.5/10 - Le soleil en rappel (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

One Little Indian a le plaisir de vous présenter Pieta brown pour son troisième album. Une rencontre folk saississante de réussite.

Pieta Brown est une jeune femme gâtée par le destin : des racines musicales paternelles plus que correctes (son père, Greg Brown, se trouve être un monstre de la scène folk US), un joli minois et un troisième album plein de promesses. La jeune femme se montre sous les lueurs d’un soleil radieux pour cet opus folk dans la lignée de Cat Power et Rickie Lee Jones. Autant dire tout de suite que Remember the Sun est une réussite…


l_1cb179fbe8138932399ca2c73fcdc1d7_250
Pieta Brown joue à cache-cache
La parenté vocale avec Rickie Lee Jones sur de nombreux points est assez admirable sur Remember the Sun. Guitare sèche en main, elle débite de subtiles mélodies, accompagnée de quelques vieux briscards comme Bo Ramsey. Un charme fou se dégage de ces titres sortis du bout des lèvres et certains iront jusqu’à dire que si Pieta Brown collabore avec Calexico, ce n’est pas pour rien… Sa douce voix flottante sait autant s’adapter aux tempos doucereux (Innocent Blue) qu’aux rythmes plus enlevés (Sonic Boom). Etonnant que cette voix si féminine puisse percuter autant. A la manière d’Elvis Perkins, il faut peu de temps pour que l’interprète séduise entièrement avec un registre diversifié entre acoustique et électrique.

138231055_l_250
Je pense donc je suis une cow-girl
Le côté sudiste de son Alabama natal ressurgit plein pot (Rollin’ Down in the Track, Are You Free ?, West Monroe).
Le côté minimaliste peut se révéler trop accentué par moments et malgré ses efforts de vocalises, ces mêmes titres demeurent un poil en dessous. Le titre à retenir demeure par-dessus tout I Was Talkin’ to Loretta, classique par sa forme mais délicieux par son interprétation « guitare au coin du feu ». La séquence émotion donnée par Song for a Friend s'ajoute au joli Remember the Sun qui conclue l’album par un gimmick prenant.


Pieta Brown se livre au jeu du folk classique à rebours des modes mais avec une douceur gracieuse, empreinte de souvenirs et de fantômes, de paroles et d’histoires écrites sur un coin de table. Un vrai album de folk typique avec une pointe de féminité et de thèmes qui en découlent.


Pieta Brown – Remember the Sun
01. Rollin’ Down The Track
02. Innocent Blue
03. Sonic Boom
04. Are You Free ?
05. In my mind I Was Talin’ to Loretta
06. It’s Just as Well
07. Song for a Friend
08. West Monroe
09. Hey Run
10. Worlds Within Worlds
11. Remember the Sun

A découvrir
Blur - Best of
Blur - Best of
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Placebo - Placebo
Placebo - Placebo