3.5/10Booba - Ouest Side

/ Critique - écrit par dymE, le 15/07/2007
Notre verdict : 3.5/10 - Son inspiration, il l'a mise où? (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 6 réactions

Un album dansant mais vide; pour écouter le vrai talent de Booba et ainsi se faire un avis sur lui, mieux vaut se tourner vers ce qu'il faisait avant.

Booba est un homme qui a tout compris. Après avoir eu un succès bien mérité en indépendant avec Lunatic (Mauvais oeil) et en solo (Temps mort), et avoir signé sur Barclay l'album Panthéon en 2003, il sort Ouest Side, début 2006. Entre temps, son Autopsie Volume 1 nous avait laissé entendre qu'il continuerait sur la voie entamée avec Panthéon : un rap moins sombre, moins recherché et moins authentique, fonctionnant bien mieux commercialement.


Booba
Booba
Ouest Side
est un titre qui fait référence à la fois à sa banlieue, le 92, et à son pays d'origine, le Sénégal. Tout au long de l'album on retrouvera ainsi le rappel et la fierté de ses origines, comme dans Ouest Side, 92izi, Le Duc de Boulogne.
La plupart du temps, Ouest Side est constitué d'un egotrip que son créateur manie à merveille avec son style toujours hardcore et provocateur. Booba se pose comme le "Duc" indétrônable du hip-hop français; sur des instrus de très bonne qualité, typées américaines, il enchaîne des punchlines élogieuses sur sa personne. Le meilleur du hip-hop français, exerçant son art de manière plus américaine ? Paradoxe. Mais cela résulte surtout du public visé avec cet opus; les atmosphères sont plus accessibles et puissantes, le flow plus audible car plus lent, usant de rimes bien marquées... Tout cela a favorisé le succès en France et la renommée que Booba acquiert aux Etats-Unis (on pense notamment au featuring avec Akon). Afin de surclasser le hip-hop français, il utilise un style qui en est différent: les puristes seront déçus, mais un public plus jeune et surtout plus large aimera plus. Les ventes de Ouest Side ont d'ailleurs prouvé la réussite commerciale de ce style.

En revanche, la crédibilité de l'artiste en a pris un sacré coup. En effet, tout le monde regrettera l'époque Lunatic, et l'écoute de cet album ne fera que renforcer cette nostalgie. Ici, Booba s'amuse plus qu'il ne rappe sérieusement; se détournant du premier but du rap qui est de raconter la vie telle qu'elle est, de dénoncer; il n'aborde plus rien qui ne touche à son milieu d'origine, le 92. Un concentré de bling bling, de belles caisses et de "biatch"; énervant, tellement tout cela cultive le cliché.

Arrêtons-nous cependant sur quelques chansons méritant une attention particulière. Pitbull d'abord, traite de son enfance (sur un sample du début de Mistral gagnant de Renaud) et renoue avec des paroles bien ficelées et touchantes; même chose avec Couleur ébène qui fait preuve d'originalité avec sa boucle rock. Je me souviens (avec Kennedy) est quant à elle une piste très efficace, abordant le parcours des deux artistes et faisant quelques allusions au racisme du XXe siècle. Mais cela ne suffit malheureusement pas à combler notre impression de superficiel à l'écoute de ce Ouest Side, décidément bien vide de toute réflexion, de tout effort qu'un rappeur comme Booba peut se permettre de faire.


N'ayant même plus besoin d'affirmer sa légitimité, vantant les mérites du matérialisme, ne rêvant que de s'exporter aux States où le marché est plus important...Booba est un homme qui a tout compris commercialement parlant. Mais pas musicalement. Cet album a beau être entraînant, bien conçu et produit, il manque des éléments très importants: où sont les paroles et ambiances travaillées, sombres, dérangeantes, aggressives de Temps mort ? L'unique fil directeur de Ouest Side est l'egotrip, ce qui s'avère très lassant à force. Un album dansant mais vide; pour écouter le vrai talent de Booba et ainsi se faire un avis sur lui, je vous conseille très fortement de vous tourner vers ce qu'il faisait avant.


Booba - Ouest Side
01. Mauvais garçon
02. Garde la pêche
03. Le Duc de Boulogne
04. Boite vocale
05. Boulbi
06. Ouest Side
07. 92 Izi  (feat. Malekal Morte)
08. Ouais ouais  (feat. Mac Tyer (Tandem))
09. Pitbull
10. Je me souviens (feat. Kennedy)
11. Le Météore (feat. Trade Union et Rudy)
12. Au bout des rêves
13. Gun in hand (feat. Akon)
14. Au fond d’la classe (feat Intouchable)
15. Couleur ébène
16. Outro

A découvrir
Rohff - La vie avant la mort
Rohff - La vie avant la mort
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake