5.5/10Les Blaireaux - Bouquet d'orties

/ Critique - écrit par athanagor, le 30/06/2010
Notre verdict : 5.5/10 - Le nez dans le terrier (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 23 réactions

Chanson française sur histoire cocasse, un mélange connu mais qui demande beaucoup de talent, sous peine d'être juste passable.

4e album studio d'une formation lilloise qui semble connaître un certain succès en France, cet album propose 15 titres, sur un style chanson-française, un peu à base de blagounettes inspirées du quotidien et des événements de la vie. Tâchant quasi-systématiquement de proposer des thèmes ou des histoires rigolotes, Les Blaireaux n'arrivent pas toujours à faire rire et oscillent entre la gentille histoire coquette (mais sans saveur particulière) et la trivialité grivoise (qui tache un peu, même si ça part au lavage), parfois à la limite du lourdingue. Dans cet esprit relativement convenu, ils parviennent néanmoins à se sortir du lot pour trois titres à retenir, chacun pour une raison différente : Lena la berlinoise pour son âme, La jolie trahison de Tarek Wachmoul pour son humour enfin acide et surréaliste, et Goodbye badgers..., ou plutôt la chanson cachée de la piste, dont un traitement au second degré de bout en bout amuse malgré tout.

Le style faisant parfois penser à du Bénabar, dans cette façon delermienne de parler d'un verre de jus de pomme ou d'une paire de chaussettes dépareillée, on ressent un peu ce disque comme étant, avant tout, un recueil de chansons pour les copains. Et on est tout disposé à croire que lors de leurs concerts, qui sont paraît-il excellents, l'ambiance soit au beau fixe dans cette atmosphère conviviale qu'ils mettent en place. Mais la seule écoute de ce disque ne permet pas de croire que, malgré sa qualité, le spectacle en live, en dehors de la mise en scène et de quelques bons mots, puisse retenir toute l'attention du spectateur et le détourne certainement de sa bière.

A défaut de trouver la grande majorité des textes intéressante, on ne pourra nier l'excellente qualité technique des instrumentistes, qui délivrent un travail carré, qu'une production propre sert au plus juste. Mais malgré tout, la mise en avant de la voix d'Alexandre Lenoir, juste mais sans grande personnalité, lâchant des paroles sautillantes qu'on imagine bien passer en boucle lors de la fête des voisins, recadre vite les choses pour affirmer la philosophie du groupe, celle d'une bande de potes, qui font de la musique pour se marrer et tenter de faire rire les autres, but extrêmement louable s'il en est. Mais ici, construit sur des états d'esprits et des sentiments trop souvent simplistes qui transpirent des paroles comme des thèmes musicaux, l'ensemble ne semble pas éligible à une quelconque validité artistique, et reste sujette à l'appréciation de chacun.

 

Les Blaireaux - Bouquet d'orties

01. Hello folks !
02. Piqûres d'orties
03. J'suis pas tout seul
04. Pas de lettre pour le facteur
05. Un petit ballon
06. Deux petits ballons
07. Lena la berlinoise
08. Cabine 18
09. Le don de soi
10. La jolie trahison de Tarek Wachmoul
11. Les charentaises
12. Allez papa !
13. Blues de vache
14. La mariée n'est jamais trop belle
15. Good bye badgers...

A découvrir
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission