5.5/10The Black Neon - Arts & Crafts

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 02/08/2006
Notre verdict : 5.5/10 - Neon Lights (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Inspirée par les musiques électroniques des années 1970 et 1980, les dix titres du dernier album de The Black Neon rappellent tantôt Kraftwerk, Pink Floyd et Tangerine Dream. Des guitares électriques, basses, synthés, vocoders et boites à rythmes forment des mélopées d'un autre temps, s'envolant rarement dans les atmosphères lunaires qu'elles créent.


Presque uniquement sur les titres Ode To Immer Weider et Cast That Light, The Black Neon se trouve une belle identité pop-rock en assumant tendresse, simplicité mélodique et clins d'oeil vintage. Avec des notes joyeuses pour petits lapins qui courent en dansant doucement, ces plages musicales donnent une pêche teintée de nostalgie. Sur Ralph & Barbara, Shoot Me Into Space et The Ghosts, The Black Neon caresse plus ou moins violemment la mélancolie seventies. Avec The Truth, l'artiste plonge dans une electro-pop à tendance noisy. Plutôt frustrante, l'ambiance éthérée d'Infinity Pool n'en est pas moins reposante. Plus rageur, le rock punchy de TX81Z ressemble fortement au 60 Miles An Hour de New Order. Psychédélique, Hollywood 1,2 & 3 mélange des délires electronica à la Plaid et des guitares bruyantes. En clôture presque inquiétante, le bien nommé The Exit s'éclipse dans des délires Floydiens.

Inégal, ce Arts & Crafts de The Black Neon évoque plus ses glorieuses références qu'il ne les rejoint.


The Black Neon - Arts & Crafts
01. Ode To Immer Weider
02. Ralph & Barbara
03. Cast That Light
04. The Truth
05. Infinity Pool
06. TX81Z
07. Hollywood 1,2 & 3
08. Shoot Me Into Space
09. The Ghosts
10. The Exit

A découvrir
30 Seconds to Mars - 30 Seconds to Mars
30 Seconds to Mars - 30 Seconds to Mars
Artsonic - Fashion Victim
Artsonic - Fashion Victim
Blankass - L'homme fleur
Blankass - L'homme fleur