6.5/10Bertignac (Louis) - Live Power Trio

/ Critique - écrit par juro, le 03/12/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Bertignac standard (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction

Quand Louis Bertignac nous propose un CD live, il nous fait part de ses propres compositions mais surtout de standards du rock'n'roll, empruntant des titres appartenant à Jimi Hendrix, The Beatles ou encore The Rolling Stones... si les titres produisent bien évidemment l'effet escompté quelque soit l'interprète, la
question de la reprise et du manque flagrant de titres du propre répertoire de l'artiste laisse dubitatif sur l'intérêt de ce Live Power Trio énergique mais manquant de répondant au niveau de l'originalité.

Guitar hero émérite depuis l'époque de Téléphone, Louis Bertignac livre un show généreux dans lequel son instrument est mis sévèrement à contribution à tous les instants. Pour ses propres compositions aussi bien que pour les standards international ou national du rock interprétés avec l'aide d'un public fort applaudissant. Bien évidemment, une forte dualité de niveau existe entre les propres compositions de l'artiste et le reste. A titre d'exemple, il existe un fossé notable l'espace de quelques instants lorsque le guitariste chante Le matin entre Cendrillon avec une impro sur So lonely de Police et un extrait de Blue Suede shoes d'Elvis. L'interprète alterne sans arrêt sur le premier CD avant de laisser les standards prendre définitivement le pas sur la seconde galette. Néanmoins, passée cette déception, Bertignac est grand et livre des solos de guitare démesurément électrifiés (Vas y guitare, Cendrillon 2006, Audimat) et Ces idées-là touche au Coeur ouvert. La montée en puissance du premier opus se poursuit jusqu'à la fin, notamment avec Rendez-vous là haut reprend le rythme de Boom boom de John Lee Hooker.

Si les propres titres de Louis Bertignac ne soulèvent pas un enthousiasme fou : Rêves introduit le show qui s'enflamme un peu avec Oubliez-moi et 2000 nuits. Je joue et Vas-y guitare excitent le public mais pas autant que le refrain de So lonely
prolongé trois bonnes minutes bien intenses. Le second disque tourne à l'hommage fait de reprises connues à plein tube, les originaux étant incontestablement meilleurs. Bertignac se contente de les reprendre sans y apporter de véritable touche personnelle. Au rayon des repris, en plus de Hey Joe, Pete Townshend et un mélange de Beatles et Rolling Stones entoure Sous la pluie, titre un poil plus personnel avant de finir le spectacle avec une totale Téléphone avec un soupçon de Led Zeppelin.

On notera la patte de Carla Bruni sur quelques titres, sans doute pour les textes plus exploreurs que ceux de Bertignac et au final, ce Live Power Trio fait du bien aux oreilles mais demeure tout de même un brin en dessous d'autres live (à l'image de celui de son ex-compère, Jean-Louis Aubert) car manquant de personnalité et d'originalité.


Louis Bertignac - Live Power Trio

CD 1

01. Rêves
02. Oubliez-moi
03. 2000 nuits
04. Je joue
05. Audimat
06. Cendrillon 2006 (inclus So lonely)
07. Le matin 1
08. Blue suede shoes
09. Vas-y guitare
10. Les frôleuses
11. Help
12. Ces idées là
13. Coeur ouvert
14. Rendez-vous là haut
15. Rock'n'roll
16. Hygiaphone

CD 2

01. Hey Joe
02. I'm down
03. Dead flowers
04. Jumpin' Jack Flash
05. Helter skelter
06. Midnight rambler
07. Won't get fooled again
08. Sous la pluie
09. Téléphomme
10. Can c'est vraiment toi
11. Un autre monde

A découvrir
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
Bruni (Carla) - Quelqu'un m'a dit
M - Le tour de M
M - Le tour de M
Aldebert - Interview
Aldebert - Interview