8/10Bebe - Pafuera Telarañas

/ Critique - écrit par juro, le 12/05/2005
Notre verdict : 8/10 - Pris dans la toile (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 21 réactions

De temps en temps, au milieu du marasme anglophone, surgit une petite perle, un petit phénomène. Bebe est un phénomène. Non pas seulement en Espagne, son pays natal, mais bien dans l'ensemble des pays hispanophones se délectant d'une ambiance pop/rock latino assortie de quelques passages ska et électro, c'est au tour des pays européens d'apprendre à la connaître. Récemment récompensée de quatre victoires de la musique espagnole pour son premier album, Pafuera Telarañas (Dehors les toiles d'araignée).

Bebe se retrouve aujourd'hui sur le devant de la scène internationale pour de bonnes raisons. En mélangeant les genres, entre héritage et innovation, Pafuera Teralañas est une excellente copie avec plusieurs titres à mettre en lumière. L'artiste manie un registre étonnant passant par tous les styles sans problème qui se laisse porter par sa voix diablement féminine. Si le style pop/rock prédomine, la mélancolie du flamenco ou le ska festif sont aussi présents. Artiste complète, Bebe est aussi à l'aise sur des rythmes lents que rapides. Ses compositions effleurent tous les thèmes, à croire qu'au lieu de parler d'araignée, le caméléon aurait été de rigueur. Dans la veine de Mecano, les textes valent le détour car écrits avec maestria et justesse. De la femme battue à l'inévitable tube parlant d'amour tout en passant par un titre sur la grasse mat' (!), Bebe aborde les sujets qui la touchent et met beaucoup de coeur à les aborder sensiblement ou durement.

Sensuelle, tendre ou engagée, Bebe est aussi tout un personnage connu pour ses frasques et ses interventions qui en font une représentante de la jeunesse hispanique. Son expression sensuelle s'exprime à travers des titres avec un tempo plus lent comme les magnifiques Revolovio et Men Señara remplis de sensibilité sur laquelle l'artiste pose sa voix gracieuse. Cuidandote est le reflet de la tendresse s'opposant au terrible Malo, combattant contre les violences conjugales. Les rapports homme/femme sont au centre des textes de Bebe ainsi que la condition féminine avec Ella ou le "jouissif" Con mis manos.

Avec la grâce de sa voix, Bebe éclabousse de sa classe ce premier album qui n'ira pas jusqu'à révolutionner la musique espagnole mais lui redonne un nouveau souffle très intéressant. Attention, on vous aura prévenu, on n'a pas fini de parler de la fin des toiles d'araignée...

Bebe - Pafuera Teralañas

01 Men señara
02 Ella
03 Con mis manos
04 Siempre me quedara
05 Malo
06 Ska de la tierra
07 El golpe
08 Revolvio
09 Como los olivos
10 Cuidandote
11 Siete horas
12 Tu silencio
13 Razones

A découvrir
Goulamas'K - Le kri des cigales
Goulamas'K - Le kri des cigales
La Ruda Salska
La Ruda Salska
Merzhin - Adrénaline
Merzhin - Adrénaline