8.5/10Bat for Lashes - Fur and Gold

/ Critique - écrit par juro, le 26/06/2007
Notre verdict : 8.5/10 - Batwomen (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Un quatuor de filles insondable produit un son qui l'est tout autant et c'est totalement réussi. Explication en onze titres avec Fur and Gold.

Bat For Lashes fait l’actualité depuis plusieurs mois après sa participation très remarquée au concours CQFD organisé par les Inrocks. Révélé en très peu de temps, le buzz s’est réalisé incroyablement rapidement autour du groupe. Les quatre demoiselles n’en ont eu que plus de mérite pour garder la tête froide et défendre leur album, Fur and Gold, avec vigueur. Autour de Natasha Khan, l’hégémonie de cette sorcellerie cacophonique surprend par ses compositions invraisemblables et difficiles à caractériser.

l_0f446d118f654aa0b3c7a2c984eb004f_250
Les quatre squaws de Bat For Lashes
Elles sont belles. Elles sont bat. Ce sont les Bat For Lashes. Et elles s’imposent d’emblée comme un merveilleux groupe aux influences allant de Bjork au hip-hop classieux. Le champ est vaste mais le groupe le comble autant qu’il le peut à travers une inspiration prometteuse dès les premiers titres. On ressent cette même influence qui se dégageait du Haxan de Bardi Johannsson, à savoir une étrangeté patente, prenante, sublime. Et Fur and Gold prend dès lors une allure unique en son genre, riche d’arrangements mettant au même niveau le piano que les chœurs. Natasha Khan fait fonctionner sa boîte à octaves entre le murmure et les vocalises doucement féminines. L’instrumentation n’est pas en reste, même si ce n’est pas particulièrement ce qui capte l’attention dans ces titres lents. Les quatre sorcières, sirènes ou indiennes de Bat For Lashes renversent les constats de l’un à l’autre des titres. Jouissif.

L’introduction dans Fur and Gold se fait par la grande porte : Horse and I est une composition de premier plan dans laquelle Natsha Khan se fait l’enchanteresse sur un rythme de boléro accompagnée de ses compères. L’ambiance fait vraiment penser à une cérémonie païenne où les hululements répondent aux crépitements du feu. Et ça continue de plus belle avec Trophy, ses percussions, ses clappements de main ou Bat's Mouth confirmant que les sorcières ont pris le pouvoir en battant simplement des cils (soit bat for lash en anglais). Changement d’ambiance radical avec Tahiti où le classicisme des gammes de piano donne à penser à un ballet royal.

La perle est à mettre au nom de What’s a Girl to Do ? totalement indéfinissable mais époustouflant... mais Prescilla lui conteste la vedette tellement Bat For Lashesl_628d9d3b34a0aa44c305752b8f49a035_250
Natasha Khan
dispose d'une marge de manoeuvre gigantesque pour embellir ses titres. La jolie balade Sad Eyes montre un minimalisme assez rare dans l’album, une parenté avec un univers plus doux, avec une voix tremblotante au bon souvenir d’Inara George, chose impensable en écoutant le premier titre de l’opus. Une nouvelle touche d’originalité avec Sarah pour le hip-hop au beat profond et masculin qui s’additionne avec un effet inattendu à la voix de la leader. Idem pour des titres au intros moyennes (The Wizard) prenant immédiatement un accent démesuré.

Et voilà, le tour du propriétaire réalisé, les oreilles en redemandent, démontrant que le pouvoir de séduction musical du quatuor se montre véritablement intense. Le sort a opéré en toute discrétion et il semble bien difficile de s'en dépêtrer mais en aurait-on envie après un tel festival ?


Bat For Lashes - Fur and Gold 
01. Horse and I                                                                                                           02. Trophy                                                                                                                  03. Tahiti
04. What's a Girl to do ?
05. The Wizard
06. Prescilla                                                                                                                07. Bat's mouth
08. Seal Jubilee
09. Sarah
10. I Saw a Light

A découvrir
Whatfor
Whatfor
Rhapsody
Rhapsody
Stupeflip - Stupeflip
Stupeflip - Stupeflip