7.5/10Avishai Cohen - The Trumpet Player

/ Critique - écrit par wqw..., le 21/11/2006
Notre verdict : 7.5/10 - Un talentueux homonyme (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Sous la forme trompette/basse/batterie, Avishai Cohen évolue avec la liberté d'un Don Cherry de la première époque, mais avec une personnalité bien à lui.

Précisons d'entrée de jeu, pour ainsi éviter toute méprise qu'il ne s'agit pas du contrebassiste que l'on a l'habitude de croiser aux côtés de Chick Corea et qui sort au même moment un réussi Lyla, mais bien d'un trompettiste, lui aussi israélien, basé à New-York qui va nous faire croire que porter ce patronyme revient à être né sous une très bonne étoile.

En effet, celui-ci nous prouve que le jazz retrouve parfois son esprit d'origine, sa spontanéité et une certaine prise de risque. Sous la forme d'un trio trompette/basse/batterie, Avishai évolue avec la liberté d'un Don Cherry de la première époque, mais avec une personnalité bien à lui. Son phrasé est intuitif, cassant les rythmes, jouant sur les tonalités, les intervalles...

On peut noter l'équilibre qui existe entre les trois instruments et qui est suffisamment rare aujourd'hui pour être signaler. Pas de fioritures harmoniques. Ce dépouillement est compensé par une aisance de l'instrument et un jeu ludique, sans trop d'influences. Un invité de marque, lui aussi à surveiller de prêt, Joel Frahm et son saxophone ténor sur trois titres.

Tout cela sort sur la division New Talent du label espagnol Fresh Sound, très à l'écoute de cette scène et qui s'en fait un digne porte-parole. Un premier album où l'envie de jouer est perceptible et fait plaisir à entendre.

 

Avishai Cohen - The Trumpet Player
01. The Fast
02. The Trumpet Player
03. Dear Lord
04. Olympus
05. Idaho
06. Shablool
07. Giggin'

A découvrir
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Red Hot Chili Peppers
Red Hot Chili Peppers
Watcha - Mutant
Watcha - Mutant