7.5/10Avishai Cohen - Duende

/ Critique - écrit par froo (), le 27/06/2012
Notre verdict : 7.5/10 - C'est beau. (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 8 réactions


DR.
Après le très remarqué Seven Seas sorti l'année dernière, Avishai Cohen a encore pris un nouveau tournant. Le contrebassiste israëlien a laissé de côté son trio habituel pour s'enfermer quelques jours dans un studio en Suède avec un nouveau pianiste, le jeune prodige Nitai Hershkovits. En duo donc, ils ont enregistré Duende (l'« âme » en espagnol).

Comme l'annonce le titre, il s'agit d'un album calme, épuré, dans une ambiance très intimiste.  L'heure est au minimalisme : pas de fioritures, seulement un piano et une contrebasse.

On y trouve quelques standards du jazz, comme Criss Cross de Thelonius Monk ou Central Park West de John Coltrane, mais aussi des compositions revisitées du contrebassiste, comme par exemple Calm qui est encore plus calme et plus apaisante jouée par cette configuration, ainsi que des nouveaux morceaux.

À propos de cet album, Avishai Cohen a déclaré : « Avec le jazz tout particulièrement, plus vous vieillissez, plus votre propos se précise. Vous jouez moins fort moins de notes mais votre parole porte plus. Ce duo en est la parfaite illustration. Nous avons juste livré nos expressions, sans artefact ni virtuosité. Parler avec son coeur, pas ses doigts. » Ça se ressent.

Au fil des morceaux, on entend vraiment la complicité entre les musiciens, et leur façon de dialoguer à travers leurs instruments. Le résultat est très beau et réussit à enchanter l'auditeur. On retiendra surtout Signature, magnifique ouverture de l'album, le pétillant Soof, dédiée à la femme d'Avishai Cohen, dont les envolées nous font voir des horizons lointains et Ann's Tune qui semble nous raconter une histoire. Pour le dernier titre, Ballad for an Unborn, le contrebassiste s'est lui-même assis au piano et nous démontre un peu plus l'envergure de son talent. Un seul regret, les 35 minutes de musique passent trop vite.

Les Parisiens pourront apprécier le duo en showcase à la Fnac Montparnasse le mercredi 27 juin ou en concert au Café de la Danse le jeudi 28.

Avishai Cohen - Duende

01. Signature
02. Criss Cross
03. Four Versus / Continuation
04. Soof
05. All of You
06. Central Park West
07. Ann's Tune
08. Calm
09. Ballad For An Unborn

En écoute, Soof :

A découvrir
Bloodhound Gang (The) - Hooray for Boobies
Bloodhound Gang (The) - Hooray for Boobies
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Nickelback - Silver Side Up
Nickelback - Silver Side Up