7.5/10The Automatic - Not Accepted Anywhere

/ Critique - écrit par juro, le 02/11/2006
Notre verdict : 7.5/10 - Accepted here (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Encore une bande de jeunes britanniques se lançant à l'assaut des charts avec force et détermination dans leur rock énergique et brut de coffre ! Si The Kooks et Arctic Monkeys entre autres ont déjà envahi les bacs, The Automatic pourrait bien
mettre tout le monde d'accord en appuyant sur la gâchette à maintes reprises, dézinguant son monde par des titres aussi rapides qu'une balle, cisaillé de relents ska, métal, électro, disco et pop. Not Accepted Anywhere propose pléthore de titres intéressants, mélangeant les genres avec enthousiasme, un peu comme The Clash.

La jeunesse de The Automatic possède ses qualités d'énergie sans concession qui oublient de tomber dans la recherche technologique à tout prix, privilégiant des titres courts, très typés rock anglais, doués musicalement. Pour autant, la compensation veut aussi que ce même groupe ne provoque pas l'hystérie en raison d'un manque d'originalité rythmique, vocal et textuel. Le mélange des genres en devient dès lors beaucoup appréciable, d'autant plus qu'aucun temps mort n'est à déplorer. Les Gallois impressionnent par leur single Monster, subliment par les excellentissimes disco-métalleux Keep Your Eyes Peeled et surtout By my Side et décapent à travers That's What She Said. Les influences s'y côtoyant sont multiples, à peu près comme celles des Kooks, le folk en moins.

You Shout You Shout You Shout You Shout prend l'accent d'Arcade Fire. La basse de Raoul et Lost at Home laisse typiquement penser à la nouvelle vague de groupe rock du moment. Recover, notamment, fait largement penser à un mélange
digne des Clash : ska punk avec des légers beats tout en prenant des accents orientés métal. La diversité des genres crée une véritable émulation des titres mais le chant se cantonne à ressasser les mêmes habitudes sans cesse.

Bon sans être exceptionnel au niveau de la création, The Automatic crée un album duquel se tire particulièrement trois titres mais créant une cohérence énergique qui profite à l'ensemble de l'opus. The Automatic ne demande qu'à progresser pour atteindre les sommets espérés. Not Accepted Anywhere s'avère intéressant et provoque des remous de la tête d'avant en arrière. Torticolis assuré.


The Automatic - Not Accepted Anywhere

01. That's What She Said
02. Raoul
03. You Shout You Shout You Shout
04. Recover
05. Monster
06. Lost at Home
07. Keep Your Eyes Peeled
08. On the Campaign Trail
09. Team Drama
10. By my Side
11. Rats

A découvrir
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy