8/10Gold rust de Argyle, le tour de Poitiers

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 08/05/2014
Notre verdict : 8/10 - Terre de Poitiers (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Rattrapons notre retard cette semaine avec un album paru il y a plusieurs mois, Gold rust de Argyle. Un vraiment bon album.

« Pour ceux qui aiment : Archive, Noir Désir, Nirvana, Soundgarden, Foo Fighters, PG Lost, Interpol, Mogwai, Lizzard, Klone... ». Que de gros noms lâchés sur la promo de ce power trio de Poitiers ! Mais ce n'est pas tout de se prévaloir des meilleurs groupes de ces vingt dernières années, il faut encore prouver que l'on est à leur niveau. Et il nous faut reconnaître que ce Gold rust, sorti il y a quelques mois de cela, a de bien beaux arguments.

Même si on aura du mal à trouver du Nirvana et du Noir Dez dans cet album, Argyle maîtrise à la quasi-perfection tout aussi bien les passages de guitares aériennes (Puzzle, On the way, Luxury), celles qui nous emmènent avec elles dans un vol chamanique, que les passages plus explosifs où les cordes s'en donnent à cœur joie. Les titres dérogent d'ailleurs assez peu à la règle instants planants et moments échevelés qui nous amènent même plutôt à évoquer la grandiloquence, dans le bon sens du terme, de Muse. Oui rien que ça.

Il y a bien quelques minuscules coups de mou ici et là : certaines parties de Good bye Jimi ou de Swimming pool semblent franchement dispensables, mais ils sont en général rapidement oubliés par la maestria du groupe qui nous offre quelques très belles pièces comme l'excellent et envoûtant The script ou Gold rust au final démentiel.

Alors certes Gold rust, l'album, pas le morceau, n'est pas d'une originalité folle ; les morceaux se ressemblent même un peu trop. Il n'en reste pas moins que les cinquante minutes passent beaucoup trop rapidement tant le charme opère à la perfection.

Point fort : une maîtrise des enchaînements instant planants, passages enlevés

Point faible : un certain manque d'originalité (faut bien trouver quelque chose)

Pour découvrir voici Puzzle :

Argyle – Gold rust

01. On the way
02. Good bye Jimi
03. The script
04. Puzzle
05. Gold rust
06. Swimming pool
07. Smooth revival
08. Start the game
09. Luxury
10. Perfect day

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites