8.5/10Aqme - Live( s )

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 25/10/2006
Notre verdict : 8.5/10 - Sombre et fort (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 3 réactions

Après trois albums mêlant mélodie sombre et gros son, Aqme est devenu un des piliers de la scène rock metal française. Quoi de plus de normal pour ce groupe aguerri aux joies de la scène que de les retrouver dans un album live lors d'un concert enregistré le 17 février 2006 à Bruxelles, dans la salle de l'Ancienne Belgique. Et Aqme en live, c'est quelque chose !

Le résultat va au-delà de toutes les attentes. En effet, j'avais un peu perdu le groupe de vue suite aux deux derniers albums en demi-teinte. Disons-le tout de suite, Live(s) est l'album de la réconciliation avec le combo parisien. Sur scène, Aqme renoue avec la violence et la puissance des débuts, délaissant les mélodies fadasses ou le chant limite prise de tête pour du rock tout en agressivité. Ça joue vite, ça joue fort et ça joue bien. Le son est parfait, puissant à souhait, et c'est un vrai plaisir que d'entendre Aqme dans un style encore plus sombre et agressif que leurs prestations studio.

Les 16 titres font la part belle aux deuxième et troisième albums (6 titres chacun), Sombres efforts ayant été un peu délaissés mais comportant tout de même les principales (les 4 premières). Pendant plus d'une heure et quart, le groupe joue à fond ses titres les plus agressifs. Des premières aux dernières notes, cet album retourne la tête avec une partie rythmique dopée aux stéroïdes. Etienne est un monstre et l'on sent clairement ses influences grind et death dans les compositions. D'ailleurs, Grymt, son side-project, est un groupe de grindcore. De plus, la guitare n'a jamais été accordée aussi bas et Koma, tout comme Charlotte, n'a jamais hurlé aussi fort.

Du joli refrain de Ténèbres au solo de batterie qui conclut Si n'existe pas, absolument tout s'écoute, sans exception ni baisse de rythme. Même les titres plutôt moyens en studio deviennent incontournables comme Etre & ne pas être avec son final explosif et les cris de Charlotte, Ce que tu es et son refrain surpuissant ou Le poids des mots dont la double pédale transperce le cerveau. C'est sans compter sur les tubesques A chaque seconde, Pas assez loin et "Si" n'existe pas joués sans fioritures. Tout à un détail près est toujours aussi belle, La réponse encore plus percutante et la très longue Ainsi soit-il passe merveilleusement bien le cap du studio. Pour finir, parlons de la très néo-metal Superstar et de son break scandé en coeur avec le public qui a de quoi démettre les cervicales.

Aussi étonnant que ce soit, Aqme vient sûrement de signer là son meilleur album. Avec un son encore plus lourd et violent, une production sans artifices et un chanteur en pleine possession de ses moyens qui préfère hurler que monter dans les aigus, Aqme prouve là qu'il est bien un des meilleurs groupes de metal à l'heure actuelle. Live(s) est autant une belle surprise qu'une grosse claque. A ne pas manquer.


N.B. : Un DVD live est également sorti, enregistré à l'Olympic de Nantes. N'étant pas en possession de ce DVD, il sera impossible d'en faire la chronique. Mais vu la qualité du CD, ça s'annonce également très bon.


Aqme - Live(s) - CD
1. Ténèbres
2. Des Illusions
3. Etre & ne pas être
4. Ce que tu es
5. Le Rouge & le Noir
6. A chaque seconde
7. Pornographie
8. 3'38
9. Tout à un détail près
10. La Belle inconnue
11. Pas assez loin
12. La Réponse
13. Ainsi soit-il
14. Superstar
15. Le Poids des mots
16. "Si" n'existe pas


Aqme - Live(s) - DVD
1. Ténèbres
2. Pornographie
3. Etre & ne pas être
4. Ce que tu es
5. Le Rouge & le Noir
6. A chaque seconde
7. Une Dernière fois
8. Des Illusions
9. Je suis
10. Superstar
11. 3'38
12. Une Vie pour rien
13. La Réponse
14. La Belle inconnue
15. Pas assez loin
16. Le Poids des mots
17. "Si" n'Existe pas

A découvrir
Lofofora - Le fond et la forme
Lofofora - Le fond et la forme
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake