Alpha Jet - Interview

/ Interview - écrit par Emeric, le 21/03/2003

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Je vous propose de découvrir Alpha Jet en compagnie des membres du groupe, rencontrés lors de leur concert du 22/02/2003 à Besançon.
L'ambiance est décontractée : Haribo, clope, Kro et Calendos pour Gabriel.
Alpha Jet, que l'on peut qualifier de groupe pop-rock, mais cette dénomination leur importe peu, nous propose des chansons simples mais efficaces à l'image même de la formation composée de trois membres : Tom Fury (chant/guitare), Gabriel Barry (basse) et Benoît Scholl Fournier (batterie). A l'origine : Flipper permet à Tom et Gabriel de faire leurs premières armes : "autoproduction, petit label, petite distribution, tournée dans toute la France assez modeste", l'expérience dure 5 ans. Ils assistent au concert d'un groupe qu'ils apprécient où Scholl officie comme batteur ; la rencontre est tout d'abord musicale, puis ceux-ci faisant "vaguement une pause dans leur grande carrière et Gabriel qui était une fois inspiré", dixit Tom, propose l'idée originale de faire un trio bien que l'ensemble des formations actuelles sont composées de quatre voire cinq personnes et s'impose : "Non, on va faire à trois, joue tes chansons, vas-y, on te suit, on va faire le bordel en dessous, tu vas voir ça va être chouette". Le style entre Flipper et Alpha s'est un peu radicalisé mais "c'est toujours de la pop musique un peu énervée".
On a l'impression que le succès a été assez rapide, l'album n'est pas encore sorti et laisse-moi tourne déjà sur les ondes : OuiFM, RTL2, Le Mouv', Europe 1. Cette impression est tout de même modérée par Tom qui nous explique qu'il a fallu 3 ans pour aboutir à Luxe Out mais "en tant qu'Alpha Jet, ça s'est carrément bien passé".
Au fait qui à choisi le nom Alpha-Jet ? Tom qui a une passion pour l'aviation ; et les autres ont adhéré ? "Ouais" ; "Oui, en tout cas on n'a pas contesté [rire]" Et est-ce facile de trouver un nom ? Scholl : "pas besoin de prendre une feuille, un stylo, c'est venu comme ça !", Tom ajoute : "C'est un sport vachement intéressant de trouver un nom de groupe, c'est dommage que celui-là soit le dernier groupe qu'on aura, on n'aura pas besoin d'en trouver d'autres".
Sinon pas de leader dans le groupe précise Scholl, "le terme est un peu violent, mais c'est évident que quelqu'un doit donner la ligne directrice". Les textes sont écrits par Tom de façon spontanée, très rapide et la première prise est souvent la meilleure. Les textes sont assez originaux, par exemple princesse gazoline est une chanson peignant l'univers de l'autoroute et des gens qui vivent au bord de la route.
Leur style de musique, d'influence anglo-saxonne, est plutôt rare en France, c'est pourquoi ils ont entre autre décidé de faire cette musique, pour tenter une comparaison, on peut citer : Weezer ou The Strokes avec cette tonalité un peu rétro très caractéristique des seventies. Ils résument avec humour : "on fait du neuf avec du vieux !". Quant aux artistes qu'ils écoutent, pour Scholl, ce sera les grands classiques : Les Stones, Beatles... car les nouveautés ne l'attirent que quelques temps seulement ; pour Tom, c'est assez surprenant, c'est surtout de la musique classique, qu'il apprend d'ailleurs dès 5 ans, et du côté rock, les inévitables Pixies. Outre les grands immortels du Rock, Gabriel se tourne vers la country music et écoute actuellement les Grandaddy.
Le fait que Jérémy, de la Star Academy sorte son single Laisse-moi ne les préoccupe pas, "après tout laisse-moi reste un titre assez commun et le dico appartient à tout le monde" fait remarquer Gabriel. Scholl s'amuse des confusions et probables malentendus, il imagine : "Ouais, j'ai écouté un titre, ça s'appelle laisse-moi, c'est génial, c'est Rock'n Roll / attends mais comment, arrête c'te daube". Espérons que les gens retiennent bien le nom du groupe.
Ecouter sa musique à la radio reste un réel plaisir, surtout lorsqu'on n'est pas prévenu à l'avance ! Tom garde l'esprit critique en se disant que les sons pourraient être améliorés (guitare/basse), pour Gabriel également mais c'est surtout vis à vis des ses amis et des personnes qui l'appellent pour lui dire : "Hé, tu passes à la radio en ce moment", ça lui fait plaisir que les gens qu'il apprécie puissent être fiers de dire "je les connais".
L'avenir proche ? Une tournée s'organise à travers toute la France pour présenter leur album.
Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site internet www.alpha-jet.net, vous y découvrirez l'univers futuriste d'Alpha-Jet avec plein d'infos, photos, mais aussi pour les impatients des extraits de Luxe Out, de quoi nous mettre l'eau à la bouche.

A découvrir
Alpha Jet - Luxe Out
Alpha Jet - Luxe Out
Alpha Jet - Concert au Gala Ensmm à Besançon, le 22 Février 2003
Alpha Jet - Concert au Gala Ensmm à Besançon, le 22 Février 2003
Clip du jour : Call me back de The Strokes
Clip du jour : Call me back de The Strokes