7/10Air Traffic - Fractured Life

/ Critique - écrit par juro, le 04/09/2007
Notre verdict : 7/10 - Tour de contrôle (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Un nouveau groupe anglais avec son premier opus mais celui-ci est plus prometteur que la plupart avec des compositions lorgnant parfois vers Muse...

Bournemouth. Les Anglais prendraient bien l'accent du Sud pour tenter de renouveler le genre... Alors avec le rock de Air Traffic, ils espèrent sans doute une bonne surprise. et si seulement les quatre jeunes hommes voulaient bien se donner la peine de produire un album suffisamment riche pour ne plus être dans l'ombre de leur voisins londoniens ou nordistes. Fractured Life montre une ébauche de leur savoir-faire.

866787552_l_250
Air Traffic
Sur des mélodies pop-rock au piano foncièrement rassurant, les envolées lyriques de Air Traffic produisent un effet atmosphérique, on se sent happé par cet univers rappelant Muse par moments (Empty space) ou leurs illustres aînés Beatles à travers quelques accords (I can't understand). La voix de David Jordan ressemble à s'y méprendre à celle de Matthew Bellamy, même s'il en fait plus dans l'extraversion (voire les aigus de No more running away, Time goes by). Maître de sa voix et de ses musiciens, son chant dicte à la lettre près les compositions qui en jaillissent. Un premier titre dans la plus pure tradition anglo-saxonne (Just abuse me), des titres crées pour faire rugir les guitares (Charlotte, Get in line...). L'énergique Shooting Star se présente comme le titre le plus abouti.

Lorsque David Jordan parvient à éteindre ses envies de miauler, il s'en sort plutôt bien et l'instrumentation du groupe répond à sa demande sur mesure. Sans provoquer de remous ni sans se montrer ridicule, Air Traffic parvient à séduire dans un ensemble agréable à écouter. Leurs mélodies se montrent à la hauteur des espérances et leur jeunisme ne leur fait pas défaut. Ils en possèdent les atouts et des défauts compensés par une bonne dose de malice, n'essayant pas d'explorer des territoires trop complexes pour leur public (Never even told me her name).

Air Traffic se pose dans la catégorie pop-rock avec réussite, réussissant à produire un premier opus frais à défaut d'être original. Tout juste ce qu'il faut pour un vol plein de sécurité. On notera tout de même quelques petites particularités à exploiter pour poursuivre l'aventure un peu plus haut.

 

Air Traffic - Fractured Life
01. Just abuse me
02. Charlotte
03. Shooting star
04. No more running away
05. Empty space
06. Time goes by
07. I like that
08. Never even told me her name
09. Get in line
10. I can't understanding
11. Your fractured life

A découvrir
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Muse - Origin of Symmetry
Muse - Origin of Symmetry