8/10AaRON - Artificial animals riding on Neverland

/ Critique - écrit par juro, le 16/01/2007
Notre verdict : 8/10 - Back in Neverland (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 25 réactions

Un paysage côtier, escarpé, où se mêlent femmes poissons et hommes vêtus de noirs en point de mire comme des corbeaux au milieu du ballet de mouettes. Le ciel assombri met encore plus la sirène de l'album d'AaRON en lumière portant avec elles treize lettres, synonyme des treize titres de Artificial animals riding on
Neverland
. Si le titre possède toutes les caractéristiques pour nous replonger dans l'univers de Peter Pan, la profondeur de la merveilleuse voix du groupe tel un Chris Martin en plus cassé nous emmène explorer différentes contrées faites de rythmes « électrotonifiés ».

Ceux qui ont vu Je vais bien, ne t'en fais pas se souviennent sûrement de cette bande originale qui les aura marqué, U-turn rebaptisé Lili pour l'occasion. Le titre montant en puissance après son introduction douce frappe par la qualité intrinsèque du chant, sentant la pureté insolente avec son vibrato un poil brisé. Les appels à Lili dans un cri rempli de chagrin résonnent longtemps en tête, la touche de violon faisant son effet dans ce mélange de piano et d'électro. Mais le cadeau aurait pu s'avérer empoisonné si l'album d'AaRON n'avait été constitué que de ce seul et unique titre comme référence. Les seules quatre premières pistes suffisent à convaincre qu'il existe bien plus...

Accompagné d'une guitare sèche ou d'un foutraque électronique, la voix d'AaRON, Simon, s'intègre à merveille dans cet ensemble. Que ce soit O-song se confondant dans un emballement musical et lyrique, Mister K avec son minimalisme oppressant et progressif ou encore Endless song mettant en illustration la
pochette de l'album, une noirceur électronique avec une sirène masculine... Si Blow copie un peu Endless song, le reste des titres fait preuve d'une variété importante : intense avec un piano seul sur une reprise de Billie Holiday (Strange Fruit), boléro électronique (War flag)... Essentiellement en anglais (excepté Le tunnel d'or), l'album nous emmène dans un vaste récital emballant la plupart du temps par sa poésie.

Le bonus vidéo du clip Lili réalisé à partir d'extraits du film et d'une scène sur laquelle se retrouvent les deux membres d'AaRON complète cet opus intéressant, qui ne manque pas de soulever un certain enthousiasme devant sa qualité. Que ce soit pour la voix profondément intense ou pour des compositions intéressantes, Artificial animals riding on Neverland ne manque pas d'apposer son empreinte coupable d'un bon travail.


AaRON - Artificial animals riding on Neverland
01. Endles song
02. U-turn (Lili)
03. O-song
04. Mister K.
05. Blow
06. Beautiful scar
07. Strange fruit
08. Angel dust
09. War flag
10. Lost highway
11. Le tunnel d'or
12. Little love
13. Last night thoughts

A découvrir
Silence 4 - Silence Becomes it
Silence 4 - Silence Becomes it
Marilyn Manson
Marilyn Manson
Lofofora - Lofofora
Lofofora - Lofofora